Le président Joe Biden est prêt à rencontrer la presse après sa performance désastreuse lors du débat de la semaine dernière.

ABC News a obtenu le premier entretien exclusif après le débat avec le président, qui cherche à rassurer les électeurs sur sa santé et sa candidature à la réélection. Biden fait face à des appels à la démission à la suite de sa prestation hésitante de 90 minutes en direct jeudi dernier contre Donald Trump, qui a soulevé des questions sur ses capacités mentales.

Le président sera interviewé vendredi lors de sa campagne électorale par Bonjour Amérique co-présentateur et Cette semaine présentateur George Stephanopoulos.

ABC News prévoit une diffusion échelonnée de l’interview, répartie sur plusieurs programmes.

Un premier aperçu sera diffusé le vendredi 5 juillet sur Actualités mondiales ce soir avec David Muir, avec des extraits diffusés sur Bonjour Amérique le samedi et le dimanche également.

L’interview prolongée sera diffusée le dimanche 7 juillet sur Cette semaine avec George Stephanopoulos et Bonjour Amérique le lundi 8 juillet.

ABC News organise également le deuxième débat présumé entre Biden et Trump en septembre. Stephanopoulos avait déjà déclaré à Stephen Colbert sur CBS Dernier spectacle qu’il ne sera pas modérateur dans le débat puisque Trump le poursuit actuellement pour diffamation.

Depuis le débat de jeudi dernier, l’administration Biden et ses partisans défendent furieusement le président, affirmant qu’il a simplement passé une « mauvaise nuit » et insistant sur le fait qu’il reste le démocrate le mieux équipé pour affronter Trump en novembre.

Pourtant, les appels à Biden pour qu’il se retire afin de permettre à d’autres candidats potentiels d’obtenir la nomination se sont poursuivis. Mardi, le vétéran représentant du Texas Lloyd Doggett est devenu le premier membre démocrate en exercice du Congrès à demander à Biden d’abandonner la course.

Les sondages post-débat sont encore relativement rares, mais les premières indications suggèrent que Trump a gagné du terrain, mais pas de manière spectaculaire et toujours à peu près dans la marge d’erreur des sondages.

Stephanopoulos a travaillé pour ABC News pendant plus de 20 ans et a passé du temps à la Maison Blanche, en tant que conseiller principal de l’ancien président Bill Clinton pour la politique et la stratégie au cours de son premier mandat après avoir fait partie de l’équipe de campagne de Clinton lors de l’élection de 1992.

A lire également